Archive of ‘Textile’ category

LUCIE BOUBOU

Bonjour tout le monde, aujourd’hui on va causer un peu de couture.

Tout d’abord, il faut savoir que je me considère comme une dinde aux marrons de la couture, mais je me soigne! J’ai intégré en septembre une réunion secrète répondant au nom de « café-couture » , j’y ai rencontré des nénettes ULTRA-BALÈZES en couture (oui, ce fut très impressionnant pour la dinde aux marrons) mais, elles m’ont fait comprendre qu’avec un peu de patience et quelques cheveux arrachés en moins la couture, c’était à la portée de tout le monde, d’ailleurs depuis que je les fréquente, j’ai cousu un haut à manches longues et une robe, et je perds la tête en voyant de nouveaux patrons plus jolis les uns que les autres, mon armoire à tissus a triplé de volume, et j’entreprends d’acheter une surjeteuse, bref, je suis contaminée…

Au cours de mes pérégrinations dans les méandres de l’internet pour les cousettes, j’ai découvert plusieurs marques de patrons, crées par des petites frenchies (cocorico!), et aujourd’hui je vous cause de LUCIE.

lucie

Lucie est un patron de robe proposé par « république du chiffon »

Lucie, c’est un peu une promesse, celle de la plage, de l’été, d’un diabolo cerise avec plein de glaçons dans le jardin, bref,je suis tombée raide dingue de ce patron et je me suis dit « ma fille, il t’en faut 37 pour cet été », oui, j’ai acheté le patron en janvier, non, ça ne va pas mieux…

Du coup, il me fallait du tissu à tomber par terre pour réaliser cette petite chose, et c’est la que ma tricopine Bintou est intervenue bien malgré elle. Bintou, c’est un peu un de mes gourous au tricot, elle est gentille comme un chou à la crème, très humble malgré le fait qu’elle nous ponde des merveilles toutes plus fantastique les unes que les autres, et tricote à une vitesse supersonique (à l’oisivethé nous soupçonnons qu’elle ai des implants du superhéros flash dans les doigts, mais ça chut, il ne faut pas le dire).

Tout ça pour dire que Bontou a créé un modèle de châle nommé « château rouge » en référence au quartier de Paris, son ambiance, et ses boutiques de wax…

Du coup évidemment, ma cervelle a littéralement grillé, ma première lucie serait en wax ou ne serait pas. Me voila donc partie en vadrouille à château-rouge (oui la première fois j’avais essayé en descendant à château d’eau, c’est sur la même ligne de métro mais ma quête de wax a pas été terrible, heureusement qu’il y avait la petite boutique de laine d’Enrico pour me remonter le moral => DINDE AUX MARRONS POWER ) et j’ai eu beaucoup de difficultés à choisir et à ne pas tout acheter j’ai donc choisi deux coupons de type fantastiques, un avec du rose (comment ça du rose, on savait pas que tu aimais le rose toi) et un second un peu plus wild,pour être la plus belle de la jungle.

20150610_135425

Puis vint le temps ou on grince les dents et ou on coupe le tissu, j’ai respiré très fort et j’ai finalement osé, et en fait c’était que du bonheur, lucie est composée de 4 pièces à assembler, puis de bandes de propreté pour les finitions.

20150615_220800

Bien entendu maintenant je suis très sage et j’ai surfilé touuuuus les morceaux de ma robe, puis je l’ai assemblée. Pas de fermeture éclair, pas de pinces, 4 morceaux, un jour je sais que je pourrais, si je veux la refaire en moins de 3 heures, du coup c’est vraiment un projet génial et valorisant, car facile et court à réaliser.

Et voici sous vos yeux ébahis ma Lucie-boubou rose!

20150624_175852

(je me prends pour Stephen West, je prends des photos devant l’oisivethé

20150624_175931 2

Porter une lucie boubou peut avoir des effets secondaires, comme par exemple te transformer en une fabuleuse licorne, vous ne direz pas que l’on ne vous a pas prévenu.

20150624_180213

Avec Lucie tu peux aussi te prendre pour une top modèle sur le rebord d’un muret dans un parc, même si tu pèses trouze millions de kilos.

20150624_180228

Puis faire un remake de « singing in the rain » sous les yeux des petits enfants qui t’observent et qui ont un regard de type « mais qu’est ce qu’elle fait la dame? elle fait des bêtises »

Oui, quand on est grand, on fait des bêtises, quand on est grande on peut se coudre une robe rose trop jolie, puis penser à en coudre d’autres parce qu’en fait en plus d’être simple à réaliser, elle est aussi très confortable à porter.

Si vous hésitiez ou vous aviez peur, je crois que je ne peux que vous conseiller de vous jeter à l’eau.

 

À bientôt!

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Teindre sa laine

Bonjour, je vous avais déjà fait part de mes frasques de teinturlureuse dans un ancien article présentant les petits écheveaux que j’avais teint avec amour. Je me suis dit que vous aviez peut-être envie d’en faire aussi, du coup je me suis lancée dans une petite série d’explications des deux méthodes que j’utilise pour teindre ma laine, à savoir la méthode « kool-aid » et la méthode « acid dye »

 

tutokoolaid1

 

Une fois votre fibre teinte (vous observerez que la fibre absorbe absolument TOUTE la couleur, n’ayez pas peur si votre eau colorée se retrouve quasi transparente à la fin de l’opération, c’est normal) il faut la fixer, le kool-aid est « naturellement acide » (même si c’est comestible, si vous essayez de gouter à la poudre vos papilles gustatives en subiront les conséquences) du coup, il n’y a pas besoin d’ajouter d’élément « acide » (vinaigre blanc).

Il faut ensuite mettre la fibre dans un récipient passant au micro onde, et la laisser cuire entre 5 et 10 minutes à pleine puissance. Ensuite, vous rincez votre fibre (sans vous brûler les doigts, attention à vous) puis vous la faîtes sécher soigneusement. Il ne vous restera plus qu’à bobiner votre écheveau et à le tricoter/crocheter.

 

méthodeaciddye1

aciddye2

 

Une fois votre couleur imprégnée dans la fibre, il faut mettre cette dernière au micro-onde pendant environ 25 minutes, ajouter un petit peu de vinaigre blanc au fond de votre récipient (les vapeurs de vinaigres permettent à la couleur de bien être fixées). Une fois la cuisson terminée, rincez bien. Si jamais la couleur dégorge, offrez à votre fibre un autre bain de vinaigre (15/20 minutes) puis rincez, continuez l’opération jusqu’à ce que ça ne dégorge plus.

Pour travailler la teinture acid-dye, je vous conseille de mettre des gants, les pigments étant vraiment très puissants et plus toxiques que le kool-aid, destiné à l’alimentation (bref, ne mangez pas l’acid dye, sinon on sera obliger de procéder sur vous un lavage d’estomac et ni vous, ni moi n’aimerions que ça arrive :p ).

Étant plus « puissante », la méthode acid-dye permet de teindre quasiment tous types de fibres (oui oui vous pourrez teindre du coton et du lin avec, c’est fantastique).

 

20150415_125705

 

Une fois vos écheveaux secs, retortillonez-les (oui j’invente des verbes, essayez aussi, c’est amusant), et si vous le souhaitez créez leur de jolies étiquettes.

20150416_172243

Bonne patouille à tous et à toutes!

 

Enregistrer

LES PUCES DES COUTURIÈRES

Au vu de mon addiction intérêt pour les arts du fil en général, je suis très chanceuse d’habiter dans une ville qui organise des puces des couturières deux fois dans l’année (en général).

Les puces des couturières, mais qu’est ce donc? C’est comme une sorte de brocante de la couture: les gens vendent les tissus, laines, aiguilles et autres matériaux, il y a aussi des professionnels qui viennent présenter les produits de leurs boutiques.

L’ambiance y est conviviale, tu rencontres plein de monde et tu te fais des copines (du moins c’est ce qui est arrivé pour moi la dernière fois que j’y ai participé), tu discutes techniques, de ton addiction pour la laine, et autres trucs absolument très sérieux (ou pas).

Les puces des couturières dont je te parle auront lieu dimanche 19 Avril (oui donc dimanche de cette semaine) à Saint-Maur-des-fossés.

Si tu viens de Paris, ou toute autre partie de l’île de France, je te conseille de prendre le RER A, direction « Boissy Saint-léger » t’arrêter à la station « Saint-Maur-Créteil », puis prendre le bus 112 (direction « la Varenne Chennevières) et t’arrêter à la station « Adamville », la maison des associations se trouve sur la place.

Il s’agit d’une grande manifestation, victime de son succès, Nathalie (la chef-chef de cet événement) a du « repousser les murs ». Du coup il y aura 5 salles pleines de stands de passionné/es qui vous attendront avec impatience!

Pour ma part, je serais dans la salle « ROSE » avec de la laine, des petits coupons de tissu,  des magazines…,et mes écheveaux teints.

vignettepuces2

 

Enregistrer

Par les poils de ma barbe !

Vous ne l’avez certainement pas encore constaté mais si vous continuez à me suivre, vous découvrirez que je voue une sorte d’addiction à la laine et toutes les choses que l’on peut faire avec: crochet, tricot, pompons, tissage, j’ai déjà quasiment tout essayé, et j’ai tout adoré (c’est grave docteur?). Il y a très peu de temps, un peu moins de trois mois, j’ai décidé d’essayer de teindre ma laine moi même. Quelle drôle d’idée me direz vous? Une nouvelle addiction je vous répondrais. Teindre la laine c’est assez magique, tu expérimentes, tu tentes des choses, tu fais de la patouille ( ah, le retour à la maternelle…) et tu te retrouves avec des choses que tu trouves divinement sublime, parce qu’évidemment tu es très objective.

Aujourd’hui je me suis dit que ça pourrait être chouette de vous montrer certains de mes petits écheveaux, et même encore mieux, de vous en proposer à la vente pour que vous viviez à votre tour une histoire d’amour et de tricot passionnée et colorée!

Si vous êtes un peu curieux (oui mes petites dames, un grand nombre de garçons sont désormais tricoteurs, ils sortent même prendre l’apéro en gang!, et vous seriez surprise de voir combien ils sont doués, tout ça pour dire que j’accorde au masculin à cause de l’égalité des sexes face au tricot…) je vous propose de cliquer sur le petit bouton « Shop » tout la haut et de faire un petit tour, on ne sait jamais, vous pourriez trouver votre bonheur!

À bon entendeur, je vous dit à très vite! Bon week end à tous!

par-les-poils-de-ma-barbe

Enregistrer