Teindre sa laine

Bonjour, je vous avais déjà fait part de mes frasques de teinturlureuse dans un ancien article présentant les petits écheveaux que j’avais teint avec amour. Je me suis dit que vous aviez peut-être envie d’en faire aussi, du coup je me suis lancée dans une petite série d’explications des deux méthodes que j’utilise pour teindre ma laine, à savoir la méthode « kool-aid » et la méthode « acid dye »

 

tutokoolaid1

 

Une fois votre fibre teinte (vous observerez que la fibre absorbe absolument TOUTE la couleur, n’ayez pas peur si votre eau colorée se retrouve quasi transparente à la fin de l’opération, c’est normal) il faut la fixer, le kool-aid est « naturellement acide » (même si c’est comestible, si vous essayez de gouter à la poudre vos papilles gustatives en subiront les conséquences) du coup, il n’y a pas besoin d’ajouter d’élément « acide » (vinaigre blanc).

Il faut ensuite mettre la fibre dans un récipient passant au micro onde, et la laisser cuire entre 5 et 10 minutes à pleine puissance. Ensuite, vous rincez votre fibre (sans vous brûler les doigts, attention à vous) puis vous la faîtes sécher soigneusement. Il ne vous restera plus qu’à bobiner votre écheveau et à le tricoter/crocheter.

 

méthodeaciddye1

aciddye2

 

Une fois votre couleur imprégnée dans la fibre, il faut mettre cette dernière au micro-onde pendant environ 25 minutes, ajouter un petit peu de vinaigre blanc au fond de votre récipient (les vapeurs de vinaigres permettent à la couleur de bien être fixées). Une fois la cuisson terminée, rincez bien. Si jamais la couleur dégorge, offrez à votre fibre un autre bain de vinaigre (15/20 minutes) puis rincez, continuez l’opération jusqu’à ce que ça ne dégorge plus.

Pour travailler la teinture acid-dye, je vous conseille de mettre des gants, les pigments étant vraiment très puissants et plus toxiques que le kool-aid, destiné à l’alimentation (bref, ne mangez pas l’acid dye, sinon on sera obliger de procéder sur vous un lavage d’estomac et ni vous, ni moi n’aimerions que ça arrive :p ).

Étant plus « puissante », la méthode acid-dye permet de teindre quasiment tous types de fibres (oui oui vous pourrez teindre du coton et du lin avec, c’est fantastique).

 

20150415_125705

 

Une fois vos écheveaux secs, retortillonez-les (oui j’invente des verbes, essayez aussi, c’est amusant), et si vous le souhaitez créez leur de jolies étiquettes.

20150416_172243

Bonne patouille à tous et à toutes!

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *